Ultimate magazine theme for WordPress.

L’addiction à l’agriculture | Passé Sauvage & DirtyBiology | Le Vortex #1

48



Sur le papier, tout devait bien se dérouler. Avec l’agriculture, l’Homme pouvait enfin gérer ses ressources sans avoir à chasser, exploiter Dame Nature à sa convenance…

Oui, mais non. Cette semaine, si la coloc tremble, c’est parce que l’archéologue de la bande a deux-trois choses à redire sur ce fantasme. Son nom ? Clothilde (Passé Sauvage). Sa mission : embarquer Léo (DirtyBiology) dans une partie de chasse-cueillette pour mettre un coup de pied dans la fourmilière… au sens propre. Non, l’agriculture ne serait pas une révolution, tout juste une innovation dont nous serions devenus dépendants… avec tous les effets néfastes que ça implique.

? Envie de nous rejoindre dans la chasse-cueillette aux infos, retrouvons-nous sur le Discord du Vortex :

BIENVENUE DANS LE VORTEX !
Une colocation pour les mélanger tous, une colocation pour les écouter tous, une colocation pour apprendre de tous et dans le Vortex les lier. Quand des vulgarisateurs et vulgarisatrices scientifiques se retrouvent à vivre ensemble, impossible d’éviter les débats passionnés. Ici, ils se mêlent de ce qui les regarde (ou presque) et parlent de ce qui leur tient à coeur tout en veillant à garder de l’eau chaude pour les autres.

? On se retrouve la semaine prochaine, même jour même heure, avec les Pause Process à la recherche de la face cachée d’Internet.

? Les colocs de la saison printemps-été :
Clothilde Chamussy (Passé Sauvage) :
Léo Grasset (DirtyBiology) :
Vivianne Lalande (Scilabus) :
Roni, Ben et Jordane des Pause Process :

Une production d’ARTE France et Nerd Entertainment System
avec l’aide de CNC TALENT, CNRS, Dailymotion.
Sur une idée originale de Léo Grasset (Dirtybiology).

ISAN INDEV : 0000-0005-2AA3-0001-D-0000-0000-Z

Sources :
LATOUR B. & LEMONNIER P. (dir.), De la préhistoire aux missiles balistiques, La Découverte, Paris, 1994.

DEMOULE J.-P. (dir.), La révolution néolithique dans le monde, CNRS Editions, Paris, 2009.
SAHLHINS M., âge de pierre, âge d’abondance, Gallimard, 1972.


Source: https://blogema.org
Read more all post Agriculture : https://blogema.org/agriculture/
48 Comments
  1. Le Vortex says

    Si quelqu’un s’oppose à l’union entre l’Homme et l’agriculture, qu’il parle… ou se taise à jamais. ?

    Mais pour en parler, c’est ici : https://discord.gg/2uQT2r9

    Et si jamais tu penses que ton entourage pourrait être étonné par ces révélations sur l’agriculture et que tu penses que cet épisode peut les étonner, n’hésite pas à le partager tout autour de toi.

  2. Pietro Rossi says

    Molto bravi! Complimenti: una divulgazione scientifica davvero ben fatta, intelligente e al passo coi tempi!

  3. Adrien Burg says

    Dans le meme theme de la deconstruction de mythes prehistoriques, ce serait chouette de parler des vraies raisons de l'age du bronze qui sont plus intéressantes que ce qu'on apprend a l'école!

  4. Julien 2_o says

    il faut que je fasse le rangement dans ma forêt

  5. 123Fantasio321 Minecraftien says

    #CCRO qqn connaît ?

  6. Arnaud L says

    raisonnement simpliste et souvent arbitraire (idéalisme du bon sauvage).

  7. Anthony Voisine says

    4:58 si il l'avait inventé quel traces en resterait il

  8. Ipso Facto says

    Sublime

  9. the Life says

    C'est pas dégueulasse les mûres, c'est trop bon!!! C'est vous qui cueillez celles qui ne sont pas mûres! si tu dois tirer dessus pour l'enlever, elle n'est pas assez mûre! Quand elles sont séchées sur pied après avoir été sucrées (en mûrissant) c'est excellant, et quand elles sont un peu fermentées (sur pied) c'est pas mal non plus…

  10. the Life says

    C'est une question de terres, de territoire, de plot, de land, de pays, de contrées… Pour avoir plus de facilité à les défendre il faut que ce soit un droit d'accès à la terre comme le sionisme la naissance de religions monothéistes, ainsi les peuples chasseurs-cueilleurs, nomades, Gitans sont vus comme des voleurs et des impur, des "pécheurs!" qui ne travaillent pas pour se nourrir. Après dans la Bible on trouve aussi des trucs du type "ton père te nourrira comme les oiseaux qui ne se soucient pas de savoir s'ils auront à manger après, sois confiant… La maison a sans doute un grand rôle, c'est possible qu'elle soit apparue (bien) avant la différenciation, le feu et les réserves, la fabrication d'outils qui sont certainement apparues avant l'agriculture, et comme l'Homme est avide de tout savoir il veut aussi tout avoir (et collectionne pour de la dopamine?) Peut être aussi que la façon de mourir voulait être mieux maîtrisée (contrôler les espèces dangereuses et mortelles du territoire proche, enterrer les morts, ne pas laisser entrer des étrangers dans les territoires…). Le langage a peut-être aussi à voir avec cela, c'est avec le langage que les gens se sont donné des croyances communes…

  11. the Life says

    Sur la première scène la mûre vous avez cueillie une mûre pas du tout mûre, vous auriez du aller ailleurs…

  12. Yousra EL-J says

    hyper intéressant

  13. Joachim Aoustin says

    vasi je lâche un pouce bleu

  14. Jean Boudillon says

    A lire sur le sujet : Against the Grain, de James C Scott

    Quid de la Stone Ape Theory de Terrence McKenna ? Celui-ci pose l'hypothèse que lors du passage de la forêt à la savane (à cause d'un réchauffement climatique) les humains auraient commencé à consommer des champignons psychédéliques (présents en grande quantité sur les traces des grands troupeaux d'herbivores) et, de part leurs effets sur le cerveau, seraient à la base d'une révolution cognitive et sociale, notamment le language, l'empathie et le leadership.

    Je serai curieux d'avoir l'avis des anthropologues aujourd'hui sur cette théorie plutôt farfelue, néanmoins reprise par des gens sérieux (Paul Stamet, mycologue réputé)

  15. Frederic Abbes says

    bonne vulgarisation, bravo. concernant J. Cauvin, au delà de ses théories, il est le premier à dire que les causes ne peuvent etre que multiples pour expliquer la néolithisation. il me semble aussi, que vous forcez trop le trait pour expliquer la différence entre néolithique et pré-néolithique. néolithisation et néolithique sont aussi des choses tres différentes. mais encore une fois, bravo

  16. Régis Bellande says

    BRAVO…C'est pas facile de faire émerger une nouvelle révolution. Pourtant c'est indispensable au genre humain. Il va falloir choisir…..c'est pas facile…..

  17. kenny master says

    0:53 l'agriculture n'est pas une invention. 1:52 ma question c'est de savoir si l'agriculture c'est seulement une invention humaine […]

  18. Juliette M says

    Passionnant 😮

  19. Therandonneur68 says

    En même temps, le pauvre chasseur-cueilleur, pour un panier de pommes devait se taper deux heures de marche avec le risque de se faire attaquer par un ours géant ou un tigre a dents de sabre. Au bout d'un moment il a bien fallu trouver une solution.

  20. Les S&P says

    WOW très intéressant et assez diversifié je ne suis pas assez calé,emplie de questions ou nourri par des informations ( potentiellement très fausses ;D ) pour argumenter ou etc… et voulais vraiment vous dire que ses très interessant j’ai bu toute cette information avec tout mon cœur Merci !

  21. Le Nicewood says

    Cernunnos! @6:33

  22. Jacobus Trajan says

    C est dommage de prendre ses idées pour vérité et arranger les sources pour que ça colle a nos croyances et oublié celle qui nous contredit

  23. gebybii says

    3:34 Non : s'ils se sont mis a faire de l'élevage c'est parcequ ils avaient tout chassé autour d'eux… l'agriculture est une adaptation a un effondrement ecologique local….

  24. Ali Shop says

    Super

  25. Meuh Vache says

    Ouahouuuu ! Arriver à aller aussi profondément en aussi peu de temps, chapeau ! Hyper clair et surtout (merci) non réducteur !

  26. Charles Gallais says

    Casserolevoice

  27. Alexandre Derigent says

    c'est donc une adaptation plutôt qu'une invention

  28. Gérard Toussaint says

    Bravo

  29. Laurent Dany says

    Et si c’était juste une spécialisation des métiers ? Je trouve votre analyse très négative alors qu’il faut bien professionnaliser la production pour nourrir le monde. Un peu ecolo de base votre approche

  30. David Mekkaoui says

    Toutes proportions gardées, n'y aurait-il pas un lien entre apparition de l'agriculture et invention des OGMs? Les deux correspondraient à une période ou le pouvoir de l'homme franchit une étape sur la sacralisation de la nature (oui, je lie les deux causes potentielles). Les deux mènent à une addiction esclavagisante plus ou moins néfaste. Et par extrapolation, les deux mènent à la disparition des autres modes de production malgré la résistance de certaines poches de population.
    Pour répondre à la question de la vidéo (pourquoi?), comprendre le débat actuel autour des OGMs peut aider à mieux cerner les tenants et aboutissants des pro-agris vs les pro-keyets. Ou en tout cas à comprendre que les deux avis se basent sur des systèmes de valeurs très éloignés. Et comme ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire, nos modes de pensées actuels basés sur la production et la santé ne nous permettent p-e pas d'apprivoiser les tenants et aboutissants de ce choix humanitaire. Quand la science s'oppose à la spiritualité, le confort l'emporte souvent sur l'esprit.
    @PasseSauvage @dirtybiology

  31. Lucie Tibo says

    Super concept le vortex, hyper intéressant !

    Par contre, aller au supermarché au lieu de cueillir des mûres sauvages ??? Why ???
    Non plus sérieusement, dans votre travail vous nous encouragez de manière générale à prendre du recul sur le fonctionnement de notre société, très consommatrice, et c'est un peu dommage de tomber sur ce genre de phrase, qui est exactement ce qu'il ne faut PAS faire !

    Sinon très bonne vidéo 🙂

  32. Grobert Abidbol says

    yes!

  33. Japan Ti says

    Vidéo très sympa et intéressante, on se cultive sans se prendre le choux, vous l'avez ? lol bref j'adhère complètement !

  34. Dein Silver Drac says

    L humain n à jamais été un prédateur ?
    Il se prend pour un prédateur
    (Je suis sur que les 1 er humain "chasseur" ne pêchent et chassaient presque pas mais recoltaient des baie miel oeuf fruit racine insecte pour 80% de leur alimentation )
    Il y a qu a voir notre biologie et notre corp pour voir que l on est pas des prédateurs
    Mais le prédateur est au sommet de l échelle et l homme se prend pour supérieur ou au début (lodsequ il avait du respect pour le monde vivant)égal à ceux ci et imite jusqu a ce convaincre qu il il a besoin de chasser car il est u prédateur lui aussi et c est donc normal et même essentiel
    (Ce qui est faux)

  35. Césare says

    C'est plutôt l'antiquité

  36. Charles Babbage says

    Si je compare avec les néandertaliens qui en 100.000 ans ont fait montre d'une stabilité telle qu'on pourrait appeler cela une stase (ce qui en soi est un mystère intéressant), je pense que nous n'avons aucunement à regretter l'accélération incroyable qu'a embrayée l'Humanité sapiens il y a 50.000 ans au niveau culturel et technique. Malgré toutes les victimes qui ont payer le prix fort pour n'avoir encore qu'un savoir incomplet et empirique, elles ont toutes contribuées à l'accumulation des progrès dans les arts et les sciences. Ces gens qui ont tentés l'agriculture il y a 10.000 ans on fait emprunter à l'Humanité un chemin totalement inattendu et dangereux mais passionnant où chaque étape est toujours plus courte. S'ils n'avaient pas tenté l'agriculture, l'Humanité aurait eu le sort des peuples aborigènes d'Australie isolés 40.000 ans sur leur île-continent qui, finalement, n''est guère éloigné de celui des néandertaliens.
    Il n'y a donc absolument rien à regretter, et il nous faudra regarder l'avenir en face pour affronter et résoudre au mieux les problèmes que notre expansion planétaire engendre.

  37. Guillaume LEFRANCOIS says

    Essayez de manger un jour entier avec ce que vous aurez ramassé dans les bois, et on reparle…
    Les baies sauvages ne sont murs que quelques jours par ans. Les feuilles d'orties et autre c'est sympa pour faire une salade, mais on ne se nourrit pas correctement avec des salades matin midi et soir!
    La grande dispersion des aliments et la faible productivité des plantes sauvages obligent à se déplacer toute l'année pour se nourrir. L'homme c'est beaucoup reporté sur la chasse, notemment au gros jibier, seul moyen pour s'assurer une quantité de nourriture conséquente : un chevreuil c'est 30 kg de viande, un cerf c'est des centaines de kilos de viande, et un mammouth n'en parlons pas!
    Les plantes sauvages servent vite d'accompagnement avec tout ça, hummm la bonne salade pour aller avec le mammouth séché…
    Mais la chasse c'est dangereux, et ça nécessite la aussi de se déplacer pour suivre les migrations. Et en hiver beaucoup d'animaux hybernes, donc c'est mort!
    Imaginez maintenant que ce mode de vie il faut l'assurer en toute saison et toute météo. Se déplacer sans cesse et dormir sous des tentes avec un matériel léger et restreint, en été sous la chaleur et aussi en hiver sous la neige.
    La femmes, les enfant et les vieux doivent le faire aussi.
    Les femmes enceintes ou les malades et les blessés doivent suivre! Et ça pendant toute une vie!

    Essayez de manger de la salade et des fruits secsen dormant sous une tente en hiver pendant un mois déjà.
    Et imaginez donc la différence avec un jardin, qui produit devant chez vous, la possibilité de stocker des réserves importantes car le poids et le volume ne sont enfin plus des problèmes!
    La possibilité de se construire une cabane en dur, avec un bon foyer et des ustensiles autant qu'on en veut (et autant qu'on peut en produire).
    Franchement il y à pas photo!

  38. léon réno says

    On achètes des vrais mûres …au super marché …c'est dégueulasse la …
    Sérieusement ?

  39. Florian Savary says

    Ce qu’on m’a appris sur l’agriculture à l’école primaire est donc faux..

  40. la main qui Ecrit says

    A une époque précédant l'holocène, s'installer était dangereux à cause d'une prédation terrible (ex: tigre aux dents de sabre) et désavantageuse à cause des ressources (énormes mammifères comme les mammouths ou les rhinocéros laineux). Ainsi à l'époque des chasseurs-cueilleurs, on tuait juste un mammouth pour se nourrir toute la semaine. Mais cette chasse intensive a éliminé ces animaux gigantesques. Ainsi il ne resta que des proies de petites et moyennes tailles. Donc chasser s'avéra plus compliqué. Il fallait chasser tous les jours pour nourrir le clan. Cela complique la vie surtout si la chasse n'est pas bonne. Ainsi le désir de compléter le repas avec la cueillette prend de plus en plus d'importance si bien que la cueillette devient primordiale. C'est en se concentrant sur cette activité que l'homo-sapiens " invente " l'agriculture.

  41. Heroinedown says

    Tout simplement génial et passionant.

  42. Alexis Gouet says

    Vous avez jeté ces mûres ! C'est tout à fait scandaleux. Bas les pouces !

  43. Olivier J'ai says

    C'est moi ou j'ai l'impression que vous ne répondez pas aux commentaires ?

  44. totoasa k says

    On vas au supermarché acheter des VRAI mûres ?
    Tu m'as déçu leo …

  45. Robin Verhaeghe says

    je pense que j'ai jamais entendu autant d'info intéressante en si peu de temps. Longue vie a votre chaine

  46. Themis says

    Je pense que Chasseur-ceuilleur c'est au final la même chose que agriculteur, mais sur un terrain plus grand.

  47. Pinoghri says

    Eh mais c'est super comme vidéo ! Merci pour tout ce taf

  48. Maindo N says

    J'ai un doux rêve, voir partout dans nos villes des arbres fruitiers, mais cela n'est malheureusement pas compatible avec la production mercantile des fruit , avec qui elle rentrerais en concurrence, et puisque dans nos société le commerce prime . .. :/

Leave A Reply

Your email address will not be published.